Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Actualités Free fracasse les prix dans le mobile

Free fracasse les prix dans le mobile

Avec un forfait tout illimité à 19,99 euros par mois, Free fait trembler la concurrence.

Free fracasse les prix dans le mobile

Avec un forfait tout illimité à 19,99 euros par mois, Free fait trembler la concurrence. Concernant la distribution, tout passera par le site, le centre d'appel et le futur réseau de boutiques du quatrième opérateur.

Le quatrième opérateur avait annoncé vouloir diviser les prix par deux. C’est chose faite. En proposant un forfait tout illimité (voix, SMS, MMS, à l’étranger vers 40 pays et internet jusqu’à 3 Go de données) à 19,99 €, le groupe de Xavier Niel assure être deux fois moins cher que le forfait le plus bas, en l’occurrence un forfait à 40 € de chez Bouygues Telecom. L’offre, sans engagement de durée, sera de 15,99 € pour les abonnés Freebox. Un autre forfait de type forfait RSA (à bas prix) sera proposé (une heure de voix et 60 SMS) pour 2 €/mois, soit "14 fois moins cher que la concurrence", assure Xavier Niel. Ce forfait sera même gratuit pour les abonnés Freebox. Des forfaits qui ne comprennent pas les mobiles. Pour les clients désireux d'acquérir un mobile avec le forfait il faudra soit l'acheter au plein tarif soit contracter un crédit (pris en charge par l'opérateur partenaire d'un organisme de crédit qui pourrait être Sofinco). Les prix des mobiles sont détaillés sur le site. L'opérateur proposera par ailleurs l'iPhone 4S d'Apple à partir du 27 janvier. Il pourra être payé sur 24 ou 36 mois (voici la grille tarifaire). Pour mesurer la pertinence de l'offre, LSA a effectué une petite simulation sur le site de Bouygues, opérateur le mieux disant de l'aveu même de Xavier Niel. Pour acquérir un iPhone 4S de 16 Gigas avec un forfait 100% illimité, il faudrait débourser 229 euros à l'achat puis 79,90 euros par mois avec un engagement de 24 mois. Cette même prestation chez Free reviendrait à 1 euro à l'achat puis 49,98 euros par mois sans engagement d'opérateur. Gare toutefois à ne pas trop utiliser l'internet mobile à l'étranger (principalement au Royaume-Uni où le Mo de données est facturé 32 euros contre 13 chez le concurrent Orange)...

Concernant la distribution, Free, comme attendu, va vendre exclusivement en direct via son site et son numéro de téléphone. "Mais nous allons ouvrir une quinzaine de boutiques dans les grands bassins de population, explique à LSA Maxime Lombardini, le directeur général de l'opérateur. A terme nous comptons disposer de 100 boutiques propres. suffisant pour mailler le territoire mais pas aussi coûteux que l'imposant réseau de nos concurrents." Pas de forfaits Free donc chez The Phone house par exemple. "Nous ne voulons pas leur servir de lièvre pour créer du trafic dans leurs boutiques", explique Maxime Lombardini. Free a par ailleurs embauché un millier de personnes pour les fonctions supports (4800 à date). Car la relation était un des points faibles de Free et il se sait pour le coup attendu au tournant.

http://www.lsa-conso.fr/free-fracasse-les-prix-dans-le-mobile,127032

Mots-clés associés : , , , ,
Tag Cloud